Réseaux sociaux : des alliés pour votre entreprise ?

17/09/2015

Comment votre entreprise peut-elle tirer profit de Facebook, Twitter, LinkedIn ou encore Instagram ? Suivez-le guide...

Il y a une dizaine d'années, les réseaux sociaux était une notion encore très vague. Ajourd'hui, près d'un quart de la population mondiale dispose d'un compte sur Facebook. Un véritable monde parallèle dans lequel chaque entreprise a la possibilité de trouver de nouveaux clients ou de nouveaux collaborateurs. Pourtant des règles simples sont à respecter...

Un véritable réseau

Les réseaux sociaux, grand public ou professionnels (Viadeo ; LinkedIn) offrent la possibilité à leurs utilisateurs de nouer des contacts avec d'autres internautes. À cette fin, chacun d'eux dispose d'une fiche de présentation et bénéficie d'un moteur de recherche lui permettant de retrouver puis de consulter celle des autres inscrits.

Mais attention, il n'est en principe pas possible de contacter directement une personne "inconnue" en consultant son profil. Cette limite, qui a largement contribué au succès de ces sites, a pour intérêt d'éviter que ce type d'outils ne soit utilisé pour lancer des actions de communication commerciales agressives. C'est en fait la personne "inconnue" qui devra venir vers vous, par intérêt ou par point commun. Il est alors souvent plus simple et plus efficace de se la faire présenter par une relation commune.

C'est donc en s'appuyant sur le réseau de ses contacts que l'on va pouvoir constituer et étoffer son propre réseau. Ainsi, bien plus que la quantité, c'est la qualité de vos contacts qui fait l'intérêt de votre réseau.

Inutile d'avoir un million de contacts si ses contacts n'ont pas d'intérêt ou de point commun avec vous : c'est la qualité des contacts qui vous fera grandir au sein du réseau.

Qui parle au nom de l'entreprise ?

Contrairement aux sites Internet traditionnels, les réseaux sociaux ont pour objet de susciter une prise de contact, un échange entre personnes inscrites. Pour permettre cette communication, il convient donc de s'identifier en créant son profil. Ce dernier peut être ouvert au nom de l'entreprise, d'une de ses marques, d'un de ses dirigeants ou encore d'un personnage "imaginaire" créé et "animé" en vue de communiquer pour son compte.

Ces différentes approches sont possibles et peuvent coexister. Seule condition : qu'elles répondent à la stratégie de communication définie par l'entreprise.

Animer son réseau

Être simplement présent sur un réseau n'est pas suffisant pour espérer en tirer profit. Pire, laisser son profil inerte sur l'un de ces outils est, sans nul doute, bien plus dommageable en termes d'image que de ne pas être inscrit. Rappelons que les réseaux sociaux sont des outils de communication et non de diffusion. Ils imposent donc d'être actifs et réactifs.

Toujours répondre

Les membres de votre réseau peuvent, en principe, vous contacter (par courriel, messagerie instantanée) ou commenter vos publications (textes, images, vidéos, tweets, évènements, etc.). Au risque de les voir ne plus s'intéresser à vous, il est indispensable qu'une suite soit donnée à leurs demandes. Ainsi il est indispensable d'assurer un suivi quotidien (quasi-instantané) des différents profils que vous aurez créés sur les réseaux sociaux.

Jouer les animateurs

Répondre aux demandes s'avère obligatoire mais ce n'est pas suffisant pour entretenir ou accroître son réseau. Il est nécessaire que vous assuriez un rôle d'animateur en publiant quotidiennement des informations.

Ces informations peuvent être des partages d'autres publications de vos membres pour montrer l'intérêt que vous leur portez.

En outre, sur LinkedIn ou Viadeo, qui sont des réseaux professionnels, vous pouvez créer, animer ou plus simplement participer à des groupes de travail et d'étude (hub). Grâce à ces plate-formes destinées à réunir des personnes intéressées par les mêmes problèmatiques, vous avez la possibilité de faire valoir votre expertise ou celle de vos équipes, et par la même occasion identifier des experts dans les domaines de compétences qui vous intéressent.

Dîtes-le avec des images

Généralement, sur les sites Internet, l'image, lorsqu'elle est présente, a pour simple rôle d'illustrer un texte. Certains réseaux sociaux ont inversé la tendance : Instagram et Pinterest.

En effet, sur ces plate-formes, l'image est reine et donne lieu à des contacts et à des échanges. Une image que les utilisateurs de ces outils partagent après l'avoir mise en ligne ou simplement sélectionnée parmi celles publiées sur le réseau.

Certaines entreprises viennent y soigner leur image ou créer du lien en diffusant des photos de leurs équipes de travail ou des étapes de production d'un produit. D'autres cherchent à impliquer leurs fans dans leur politique marketing en les incitant à se prononcer sur des images de prototypes d'emballages ou à créer eux-mêmes des photos dans lesquelles apparaitront leurs produits. Mais on peut retrouver également des images pour vendre des repas, des vêtements, des voyages, etc. La publication d'une image trouve également son intérêt dans le fait qu'on puisse y attacher un lien vers une page d'un site Internet...

Renoncer au site Internet ?

NON. Etre présent sur les réseaux sociaux ne signifie pas qu'il faille renoncer à son site Internet ! Au contraire, ces deux outils sont complémentaires. Par exemple, vous pouvez publier une actualité sur votre site et créer une accroche sur les réseaux sociaux pour pointer sur votre actualité.

N'oubliez pas : ne vous laissez pas tenter par un effet de mode ! La création d'un profil sur un réseau social doit vous engager à le faire vivre. L'inverse pourrait nuire à l'image de votre entreprise.